L’envers du décor : les 8 étapes de création d’un modèle au crochet

Pot bear pattern writing by ahooka

La semaine dernière, je vous présentais Groscanna, un nouveau venu dans l’atelier. Si vous voulez bien me suivre, aujourd’hui, je vous invite à traverser l’écran pour voir ce qui se passe  en détails quand je crée un nouveau modèle comme lui. Hop ! C’est parti !

1. Les croquis

Pot bear pattern writing by ahooka

(Preuve qu’il ne faut pas obligatoirement savoir dessiner pour être graphiste :p)

Je commence par faire quelques dessins de ce que j’ai en tête, (très) loin d’être des oeuvres d’art, ils m’aident surtout à décomposer au maximum le volume en formes simples pour pouvoir le concevoir clairement. Cette étape commence bien sûr au début de toute réalisation, mais elle évolue et je refais des croquis tout le long du processus. Ici par exemple, Groscanna était prévu pour être debout. Quand j’ai décidé qu’il serait plus mignon assis, j’ai refais un croquis pour savoir ou placer ses jambes et de quelle taille je les ferai à peu près. C’est bien plus rapide que de le faire directement au crochet pour se rendre compte ensuite qu’on peut tout défaire car elles sont trop longues ou pas assez larges.

2. Le tâtonnement, les notes et le 1er prototype

Pot bear pattern writing by ahooka

Cette étape est la plus aléatoire, soit on tombe juste du 1er coup, soit on reste bloqué sur un détail, on défait, on refait, on recommence, on rature, on réécrit, on ne peut plus lire ses notes :p

Pot bear pattern writing by ahooka

J’ai réalisé ce premier prototype en pelotes d’acrylique premier prix dans un premier temps (0,99€ la pelote de 100gr chez Zeeman), juste histoire de se rendre compte de ce qui marche et ne marche pas. A cette étape, Groscanna avait de beaucoup trop gros bras, et une tête indépendante du corps, pas très pratique à coudre.

3. La mise à l’épreuve des notes et le peaufinage

Pot bear pattern writing by ahooka

Nouvel essai, dans le fil définitif (Drops Paris), cette fois, la taille des bras est plus adaptée et la tête est crochetée d’un seul tenant avec le corps pour éviter les étapes d’assemblage. Mais, le museau ne me convient pas tout à fait et cette bouche est trop compliquée à coudre, puis la tête est un peu trop large,…On recommence !

 …Jusqu’au moment ou « ca y est, c’est lui ».

Pot bear pattern writing by ahooka

4. Le nom !

C’est un peu pareil pour le nom finalement ! On tâtonne, on cherche, on écrit, on rature, jusqu’au moment où… Ca y est, c’est ça ! :)

Pot bear pattern writing by ahooka

5. La séance photo

Les photos, c’est un peu tout le temps : en cours de réalisation pour les étapes techniques, et à la fin pour les jolies photos de présentation. D’ailleurs cela conditionne un peu mes horaires de travail car même si je passe ensuite par la case retouche, je ne peux pas me permettre de prendre des photos une fois en plein jour à la lumière du soleil et ensuite la nuit avec de la lumière artificielle.

Pot bear pattern writing by ahooka

Pour l’anecdote, j’ai refait la dernière photo une cinquantaine de fois, car je voulais un peu de fumée sur la photo, que j’ai suggéré en éteignant des bougies juste avant de déclencher… Hé bien, la fumée de bougie, c’est capricieux :D

care-bear-pattern-69b-by-ahooka

6. La retouche des photos

Pot bear pattern writing by ahooka

Je suis loin d’être photographe et je ne « shoot » pas dans des conditions optimales, j’ai bien une petite boîte à lumière « DIY » de fortune pour les petits objets, mais Groscanna n’y rentre pas ! Du coup, je prends le temps de retoucher mes photos une par une pour les recadrer, ajouter un peu de contraste et/ou de luminosité selon les caprices du soleil à ma fenêtre le jour du shooting, et enfin ajouter ma signature.

7. Les gabarits 

Je commence par faire mon dessin sur la feutrine directement que je découpe ensuite et reporte sur une feuille de papier au feutre noir, je la prends ensuite en photo (à défaut de scanner).

Pot bear pattern writing by ahooka

Pour enfin m’en servir de modèle sur un logiciel de dessin vectoriel (pour ne pas le citer ^^) pour obtenir un résultat plus net.

Pot bear pattern writing by ahooka 

Et puis en bonus, je fais un petit logo personnalisé pour Groscanna (et ceux qui suivront ^^)

Pot bear pattern writing by ahooka

8. La mise en page

La dernière étape, une de mes préférées, celle de mettre en page chaque petits éléments, textes, photos et gabarits pour obtenir un beau modèle, le plus pratique et lisible possible :)

Pot bear pattern writing by ahooka

 Et voilàààà !

Pot bear pattern writing by ahooka
Retrouvez le modèle de Groscanna et les autres dans ma boutique Etsy : l’Ahookashop ! 

 

GrosCanna et moi, on vous dit à bientôt !

Pot bear pattern writing by ahooka

14 Responses to L’envers du décor : les 8 étapes de création d’un modèle au crochet

  1. Bonjour, j’admire ta rigueur. Moi, je fait aussi mes modèles même si je n’ai pas de blog je le fais pour moi et les enfants que je côtoie. Mais j’ai un problème je me dis : « Je ne note pas, je m’en rappellerai…. » et bien sur j’oublie. Donc je pense qu’il faut que je fasse comme toi que je devienne moins désordonnée.

    • Je te rassure quand je fais un modèle rien que pour moi, je fais exactement pareil :D Et puis souvent je regrette parce que j’aurais finalement bien partager ce que j’ai fais avec vous, ou voulu en refaire un…Et ben non :D

    • Merci ! :) Je pense que je ne me rendais pas compte du travail que représentait avant d’en faire moi-même ! Après, j’aime le crochet, j’aime faire des photos, j’aime biduler sur mon ordinateur…Alors travailler comme ça, ça me va :p

  2. C’est bien de présenter tout ça. Les gens ne se rende pas compte le boulot qu’il y a derrière un blog…et encore plus derrière un tuto comme tu fais!
    Il croient juste qu’on prend 2/3 photos qu’on poste direct avec un petit blabla!
    Oui parce que tu as oublié aussi l’étape cruciale du texte à imaginer, corriger, etc…
    J’aimerais bien voir la boite à lumière diy!Tu nous montreras?
    Tes explications, super comme toujours ;-)

    • Merci beaucoup ! :) C’est vrai que je n’ai pas parler du texte, car je suis restée axée modèle en lui-même, mais effectivement le texte de présentation fait partie intégrante de ce travail tu fais bien de le souligner !!
      Pour la boite à lumière, je me suis servie de petits tutos trouvés sur le net qui consistent à transformer une boîte en carton, simple mais efficace ! Je pense lui apporter quelques petites améliorations bientôt et même si je n’y avais pas pensé, pourquoi pas en faire un petit article alors !! :)

    • si,si,les gens se rendent très bien compte qu’il y a énormément de travail sur les blogs ou les revues de tricot et autres,je me pose déjà la question:comment créez-vous un schéma de grille de crochet pour représenter un objet,le nombre de points,les diminutions,les croquis explicatifs,c’est un travail incroyable pour moi,vous savez,si j’avais les clefs pour créer moi-même mes explications,je ferais des trucs de fou!!

      • Hihi je n’en doute pas. J’ai appris à force d’acheter des modèles, voir ce que les autres font c’est très utile :) Après on prend un petit peu de chacune et on reproduit à sa sauce, en ajoutant ce qui nous parait utile et en enlevant le reste ! Pas de recette miracle malheureusement ^^

  3. Coucou
    BRAVO !
    Bravo pour ce superbe travail de recherche, de montage, de mise en place.
    Bravo pour ce beau, (que dis-je?) sublime doudou !!
    Bravo pour cette mise en note…
    Enfin merci pour ces explications de la création COMPLETE de ce doudou qui permet de montrer l’ENOOOOOOORME travail d’un sujet.
    Je te tire mon chapeau !
    que de temps, quel travail, quelle imagination…
    Merci aussi de partager tout cela avec nous !
    J’admire et je suis fan ! lol
    Bizz
    Val

    • Merci beaucoup pour ce gentil commentaire :) Ca fait très plaisir :) J’aime autant créer tout ça que le partager avec vous, et j’aurais autant de mal à me passer du crochet que de ce blog maintenant :)
      A bientôt !

Leave a reply